Atelier participatif à Rosans « Tiers lieux et nouveaux modes de travail »

Vendredi 8 juillet, Aventic animait un atelier participatif sur les nouveaux modes de travail et les tiers lieux à Rosans.

IMG_5970
Introduction et présentation du déroulement de la soirée par Stéphane Closse (co-président d’Aventic) et du réseau « innover en baronnies » par Serge Jamgotchian

Près de 20 personnes, habitants et habitantes de Rosans et des villages environnants ont ainsi pu partager leurs  besoins et leurs envies concernant la création d’un futur tiers-lieu sur le territoire.

La soirée a débuté par une présentation de lieux, leurs services et leurs activités. Afin que les exemples soient plus parlants, ils étaient tous situés en zone rurale et/ou proche géographiquement.

Le premier exemple est celui du Préau, un espace de travail partagé (coworking) situé en Ardéche à Saint Etienne de Boulogne (342 habitants). Ce lieu est né de la rencontre de plusieurs travailleurs indépendants de cette commune, déjà installés ou en cours d’installation, qui souhaitaient rompre avec l’isolement lié à leurs conditions de travail et réfléchir à une alternative possible au travail à domicile… Voir la vidéo de présentation

Le deuxième exemple est celui de LATELIER à Die. Fabrique d’initiatives, LATELIER est un tiers-lieu proposant un espace collaboratif de travail et de multiples autres services (médiation numérique, formations, lieu de ressources, d’échanges et de projets,…).

Le troisième exemple se situe dans le département du Nord. « Je travaille au vert » est un collectif qui anime un réseau d’espaces de coworking en milieu rural. L’animation comprend notamment un volet important d’ateliers destinés aux professionnels (gérer son entreprise, faire connaître son activité, développement personnel,…).

Enfin, la présentation s’est terminée avec l’Usine vivante située à Crest: la reconversion d’un bâtiment industriel de 2000m² pour des projets portés par un collectif d’habitant: espace de coworking, ateliers d’artisans, lieu d’expositions, micro-crèche,…

Retrouvez ci-dessous l’intégralité de la présentation.

Forts de ces informations, les participants ont pu ensuite se prêter au jeu d’un atelier participatif. L’idée était que chacune et chacun puisse exprimer ses envies et ses besoins quant à la création d’un futur tiers-lieu sur le Rosanais.

IMG_6032
Tous au travail

Munis de post-it, les participants devaient exprimer leurs idées suivant 4 thématiques : « qu’est ce que j’attends d’un tiers-lieu en termes d’animations, de services, de moyens et de valeurs ? ».

IMG_6014
Un post-it = une idée !

Les tables se sont rapidement couvertes de post-it de toutes les couleurs, témoignant ainsi d’un foisonnement d’idées. Afin d’y voir un peu plus clair, les participants furent invités à voter pour les points qu’ils estimaient comme étant les plus importants.

Ainsi, ce que nous retiendrons pour le moment, c’est que les habitant(e)s du Rosanais imaginent un  Tiers-lieu aux multiples facettes, modulable et véritable incubateur de projets. Le partage de savoirs et l’échange de compétences sont apparus comme des éléments essentiels. Des besoins de services comme le haut débit, l’impression mais aussi une crèche pour les enfants ont été identifiés. Il a été également évoqué la problématique du déplacement soulignant la nécessité d’un outil local et adapté pour y répondre. L’aide au développement de projets et l’accompagnement administratif font partie des attentes. En termes de valeurs, la convivialité, la transversalité, la flexibilité et le dialogue sont importantes. Enfin, les participant(e)s ont exprimé l’envie d’avoir un lieu favorisant les liens intergénérationnels et la cohésion sociale et qu’il soit animé et porté par les habitants…

Sur cette base prometteuse, il a été proposé et décidé de programmer une rencontre dés la rentrée prochaine pour donner suite ensemble à ce premier travail…

IMG_6080